Calhau Grande
Gîtes ruraux de Madère

Histoire

Il est gratifiant de se souvenir que cette expérience a débuté comme un projet familial et cela l'est encore aujourd'hui !

Nous vivions à Funchal et étions à la recherche d'un endroit au calme, à la campagne où nous pourrions passer weekends et vacances. Nous avons encore à l'esprit cette journée ensoleillée de 1995 où nous avons découvert Calhau Grande : un lieu à la fois beau et sauvage au milieu des roches et des terrasses. Le nom de ce projet familial - Calhau Grande (gros rochers) - s'inspire justement de ces rochers basaltiques que l'on trouve ici et dont certains mesurent plus de 5 mètres de haut.

Un véritable coup de foudre

La maison principale, que nous avons par la suite appelée Calhau, appartenait à une famille de modestes agriculteurs. Une très jolie maison de pierres basaltiques avec deux chambres. Toute proche, il y avait également une maison plus petite, Palheiro, qui était utilisé comme étable pour les animaux. Elles étaient entourées d'un grand jardin et d'un potager. Nous y avons trouvé, ici et là, plusieurs autres maisons en ruines. Comme vous pouvez l'imaginer, nous sommes littéralement tombés sous le charme de cet endroit pittoresque. Il correspondait exactement à ce que nous recherchions. La superbe vue sur l'océan Atlantique, la flore environnante et le calme de ce havre ont fini de nous décider. Nous y avons construit Calhau Grande, notre abri familial qui deviendra plus tard notre projet.

Les premiers moments

Nous avons commencé à restaurer la maison principale. Tous les weekends, nous venions de Funchal avec nos deux enfants. Nous avons ainsi travaillé ensemble, en poursuivant un objectif commun : notre maison de vacances. Nous l'avons soigneusement restaurée selon le style architectural de la région afin de préserver le paysage environnant. Nous l'avons achevé en avril 1998 et nous n'oublierons jamais notre première nuit ici. Tout est beaucoup plus serein en comparaison avec la ville : l'odeur des fleurs, le chant des grenouilles à la tombée de la nuit ou celui des oiseaux à l'aube.

Partager notre rêve

La maison principale était prête mais Palheiro attendait encore. Nous avons décidé de la réhabiliter également en créant un petit gîte avec une cuisine et une salle de bains. Non seulement, l'héritage local était préservé mais si quelques amis voulaient se joindre à nous, ils pouvaient l'utiliser. Nous avons alors pensé à une petite piscine pour nos enfants. Le terrain en terrasse au-dessous des maisons s'y prêtait bien et cela était sans impact négatif sur le paysage. Avec beaucoup de travail et d'effort, elle a vu le jour.

Rapidement, nous avons eu envie de montrer cet endroit magnifique. Partager Calhau Grande avec la famille et les amis c'était offrir un peu de nous-mêmes. Nous avions travaillé tellement dur pour que notre rêve devienne réalité et notre meilleure récompense était dans ce bonheur partagé. En 2004, l'idée nous est venue de louer Palheiro et nous avons accueilli nos premiers hôtes au mois de mars. Quelle belle expérience ! Ils étaient tellement sympathiques, nous avons pu partager nos histoires de vie, nos idées sur l'écologie : vivre en harmonie avec la nature, le goût pour les matériaux recyclés, apporter une seconde vie aux objets.

Un projet qui s'est construit jour après jour

Au fil du temps, d'autres maisons ont émergé des ruines, dans un ordre chronologique : Sapateiro, Tenda, Levada, Junior et Sol. Le gîte Palheiro a été rénové et divisé en deux studios : Palha et Eira. Aujourd'hui, nous habitons Calheta et notre fille Sofia accueille chaleureusement nos hôtes et les conseille sur ce que notre région à de meilleur à offrir. Notre fils Pedro a suivi la passion de son père pour la construction, il est devenu architecte et aide à redéfinir les projets de réhabilitation.

L'esprit n'a jamais changé ! Nous aimons Calhau Grande et nous essayons de le maintenir vivant !